readyforsail

  • Jonathan Chodkiewiez : Aventurier Ambassadeur !

    [ SOMMAIRE ]

    • Présentations
    • Programme
    • Premier challenge, premier podium !
    • La presse en parle
    • Deuxième challenge, deuxième place du podium !
    • Troisième challenge, troisième place du podium !

     


    [ PRESENTATIONS ]

    Mais qui sont JO & MINI ?! Ce sont des aventuriers des mers qui s’entrainent actuellement pour une grande épreuve : la Mini Transat 2019. Mais vous me direz WTF ?! Et bien oui, les équipes du B’O MTP ont fait la rencontre de Jonathan Chodkiewiez … que l’on appellera JO pour le bien de tous ! ;) et qui nous à présenté son projet mené en duo avec son bateau : MINI.

    Aventurier #1 / MINI
    Type : monocoque de 6,5 mètres de long et de 3 mètres de large. Pour visualiser cette coquille de noix, positionnez-la à côté d’un voilier des Vents des Globes, et divisez par trois. Très voilé, c’est un bateau extrêmement puissant et particulièrement véloce aux allures portantes ; surtout quand le vent vient de l’arrière !

    Aventurier #2 / JO
    Type : grimpeur de passion niveau 69C- en naturelle et 78A+ en roche artificiel. Pour visualiser cette personne, imaginez un hipster revenu de Koh-Lanta et vous divisez par trois. Très charmant, c’est un marin extrêmement redoutable et particulièrement agile aux allures d’explorateur ; surtout quand la mer vient de pleine face !

    Le projet de l’aventure est simple : la course Mini Transat 2019, une traversée transatlantique en solitaire et sans assistance en domptant des voiliers de 6,50 mètres. Soit un challenge de 2 mois pour traverser l’Atlantique des Îles Canaries à la Martinique avec un minimum technique indispensable et sans aucun contact avec la terre.

    JO & MINI sont actuellement en pleine préparation. MINI a été mis à l’eau jeudi 14 février dernier à la Grande-Motte et JO est venu nous rendre visite lundi de la même semaine, pour également commencer son entraînement. Dans le but d’améliorer leurs performances, chacun a pris ses quartiers.

    La suite, au prochain épisode !


    [ PROGRAMME ]


    [ PREMIER CHALLENGE, PREMIER PODIUM ! ]

    Après un parcours côtier de 100 miles dans un Golfe du Lion pour le moins mouvementé, Jo et N Jord terminent en 3e position au classement généraldes Mini 6,50, et en 1er des prototypes ! Et c'est une très belle performance, au vu de la météo capricieuse. Les conditions, sacrément violentes, ont secoué la flotte des trente voiliers sans les ménager. Il aura fallu se battre dans des rafales jusqu’à 28 noeuds toute la nuit pour boucler le parcours en franchissant la ligne d’arrivée en troisième position (au général) ce matin à 5h30.

    Débrief au ponton : apprendre à connaître le bateau. Il faudra en effet le temps d’apprivoiser le bateau, qui va vite, mais qui peut aller encore plus loin et plus rapidement avec d’autres réglages. Deuxième point, régler le problème du pilote automatique ; ce dernier a eu la bonne idée de lâcher à mi-parcours, alors qu’il est tout neuf. Tout cela demande donc un peu de maîtrise, et pour mieux appréhender le bateau, il n’y a qu’une solution : aller naviguer ! Ça tombe bien, c’est au programme.La prochaine occasion de faire ses preuves, ce sera pour l’Archipelago. Départ prévu le 21 mars; d’ici là, préparation et convoyage. Affaire à suivre, donc…😄


    [ LA PRESSE EN PARLE ]

    • Parrain de la Massilia Cup - Jeudi 04 avril 2019 - Interview au journal La Provence

    • « Un magnifique protagoniste » ! - Jeudi 04 avril 2019 - Article dans la presse italienne

     


    [ DEUXIÈME CHALLENGE, DEUXIÈME PLACE AU PODIUM ! ]

    Flash info : Ils ont franchi la ligne 2ème proto du GPI 6,5 mini nous attendons leurs impressions et les résultats définitifs

    Jonathan et son binôme, Dorel Nacou, sont arrivés hier soir [mercredi 10 avril] en début de soirée dans le port de Gênes. Un dernier coucher de soleil en mer pour une arrivée de régate éprouvante mais réussie : 2e en prototype, 6e au général, une super performance pour un duo de choc!

    Retour haut en émotion avec Jo. "On se retrouve seconds, puis premiers..."
    « C’était vraiment cool, un peu compliqué de se mettre dans le train avec les bricolages de dernière minute qu’on a du faire, il y avait pas mal de pression et de stress. On s’est bien fait bouger la première nuit, avec 20 à 25 noeuds. On a un peu mal négocié le passage du front, ce qui explique qu’on ait raté le premier train de la flotte et qu’on se retrouve au matin [dimanche] derrière les autres… C’était un peu rageant de voir les bateaux filer devant pendant qu’on restait scotché au large de Bastia…

    Entre Bastia et les Bouches de Bonifaccio, le vent est bien remonté, presque trop : des rafales jusqu’à 40noeuds dans une mer énorme, ça secouait ! J’ai pas lâché la barre pendant presque 10h, pour maîtriser au mieux le bateau et éviter la casse. Avec la vitesse, le vent qui claque dans les voiles et les gros surfs, j’avais carrément l’impression d’être en communion avec le bateau, c’était génial. Le bateau remonte tout le monde, et on se retrouve deuxième de la flotte, puis premier…
    On est devant !

    Alors on se remonte les manches et on lâche rien. La fatigue commence à se faire sentir, on n’a ni beaucoup dormi, ni franchement lâché de lest… Mais il faut se remettre au charbon, les moindres erreurs seront déterminantes pour la remontée vers Gênes ! On perd du temps avant de trouver le bon réglage de voile, celui qui nous aurait fait gagner les miles perdus à se creuser la tête pour tomber sur la bonne configuration… Mais on finit par arriver, et pas si mal : 2e des proto ! »

    Bilan : Ça promet !
    « Ça a été une course super intéressante, excitante. J’ai bien appris sur le bateau, on a pris confiance l’un en l’autre. On s’est mis dans le rouge pour rester dans le groupe de tête, et ça a payé, c’est super positif. N Jord est loin d’être confortable, mais il envoie, il est super rapide et assez surprenant dans la baston, ça valide pas mal des réglages faits pendant les mois de chantier. Faire des miles avec ce bateau est un pur plaisir, ça promet pour la suite. Maintenant, un peu de repos avant la prochaine! »
    Il reste des miles à faire avant de pouvoir valider l’inscription à la Mini Transat de cet automne. Alors, on s’arrête pas là : prochain départ prévu le B, à l’occasion de la Mini Solo et ses 222 miles dans le golfe de Gênes !


    [ TROISIÈME CHALLENGE, TROISIÈME PLACE DU PODIUM ! ]

    3e place à la 222 Mini Solo, et ça enchaîne !

    Décidément, il n'en finit pas de décrocher des podiums !
    Jonathan a franchi la ligne d'arrivée de la 222 Mini Solo hier (29 avril) à 21h09, triomphant à la 3e place de la régate génoise. Une magnifique performance qui confirme encore une fois le potentiel du bateau, et du bonhomme !

    Direction BarcelonePlace à la suite !
    Avec le temps qui file, Jo n'a pas le temps de s'extasier de sa belle place : il faut encore et toujours faire des milles pour s'inscrire à la Mini Transat la Boulangère de cet automne. Alors, à peine arrivé à Gênes, Jonathan doit rapidement amener son bateau de l'autre côté de la Méditerranée : direction la Barcelona Marseille qui, comme son nom l'indique, relie les deux ports emblématiques de Med !

    Départ le 10 mai prochain !

     

    • • •
    Jo Navigateur & Mini
    Athlètes Ambassadeurs
    Chez B'O MTP

    #bomtp #bosens #aventurier #athlete #ambassadeur #explorateur #icicestmontpel #memepaspeur #marin #climbingtraining #comprenezmesemotions #grimpe #escalade #bloc #climbing #training #performance #entrainement #blockout_montpellier #mastclimbing #readyforsail #readyforrace #minitransat #classmini #sailing #mini650 #race #minitransat2019 #voile #ocean #sea #adventure #boat #courseensolitaire #sailingboat #voilier #passion #sealife #sailinglife #sailinglovers #courseaularge #transatlantic #ambassadeur #newsuperpartenaire #blockoutmontpellier #sporttraining #courseaularge

     

Logo_BlockOut

Please publish modules in offcanvas position.